Vision, Mission et valeurs

Il y a quelques années, devant de tristes constats en santé féminine et en justice mondiale, un groupe de femmes francophones, professeures en diverses facultés de l’Université de Montréal (1), ont choisi d’unir leur force de recherche et d’action au nom d’un meilleur futur au féminin. Ainsi est née l’initiative Hygeia qui, maintenant, regroupe des dizaines de pays et d’institutions partenaires, cumule les reconnaissances et multiplie ses actions dédiées aux Femmes-Adolescentes-Filles (FAF) de la Francophonie.

(1) dont Marie Hatem et Lise Lamothe (ESPUM), et Violaine Lemay (Faculté de droit/CRDP)

Mission

À travers un réseau francophone global/mondial, la mission de l’initiative Hygeia est de soutenir, par divers moyens, l’autonomisation, en santé et en droit, de la femme, de la fille et de l’adolescente dans la Francophonie.

Moyens

Hygeia arrive à ses fins par divers moyens, dont le renforcement de ressources humaines et institutionnelles et la création d’une plateforme numérique favorisant l’interaction et les échanges de compétences entre les ressources humaines, matérielles et institutionnelles dans la francophonie.

Valeurs

Indissociable des nombreuses années d’engagement universitaire et international au soutien de la santé maternelle de la professeure Marie Hatem, l’initiative Hygeia suppose une forte communauté de valeurs qui, toutes, accordent à la portion féminine de l’humanité la dignité, les droits et les fonctions sociales (familiales, éducatives, économiques, etc.) dont un monde meilleur a impérativement besoin. Par sa fonction de soutien à la formation des ressources humaines et à la recherche en santé des FAF, Hygeia promeut aussi des valeurs d’excellence universitaire et de justice en santé mondiale.

Ce contenu a été mis à jour le 17 août 2021 à 9 h 57 min.