Présence d’Hygeia au 1er congrès de la Chaire internationale Mukwege à Liège – Novembre 2019

13-15 Novembre 2019

1er Congrès International de la Chaire Mukwege à Liège

Bâtir un futur pour les femmes et les enfants victimes de violence sexuelles dans les conflits : une responsabilité internationale.

  • La fondatrice de l’Initiative Hygeia, Marie Hatem, a eu l’occasion de présenter deux des plus récents travaux de son équipe.

« Conséquences physiques et psycho-sociales de la violence sexuelle reliée aux conflits armés : le cas des survivants de l’Est République démocratique du Congo » (Hatem, M., Nissou Ines, D., Zunzunegui, M-V., Fraser, W. )

 

« Thérapie cognitive-comportementale VS autres psychothérapies pour le Syndrome de Stress Post Traumatique chez les victimes de violence reliée à la guerre : Une revue systématique » (Hatem, M., Nissou Ines, D.)

 
  • La professeure Violaine Lemay a fait une présentation sur la sociologie des droits des enfants. 

« Penser la stratégie de protection de l’enfant : conjuguer avec l’invariable phénomène d’inertie socioculturelle » (Lemay, V., Desbiens, G., Bostani, F.)


La Chaire internationale porte sur « La violence faite aux femmes et aux filles dans les conflits » et met de l’avant l’importance d’une approche multidisciplinaire pour se pencher sur cette problématique.

La mise en place d’une plateforme de scientifiques (médecins, professionnels de santé publique, psychologues, juristes, anthropologues, historiens, économistes et philosophes) est un des objectif de la Chaire Mukwege ainsi que de donner la parole aux ONG et associations qui travaillent à élaborer des réponses face à la violence faite aux femmes dans le contexte de conflits.

Les objectifs d’Hygeia sont en parfait arrimage avec le fondement de la Chaire internationale Mukwege. En effet, Hygeia a pour mission de développer une plateforme intersectorielle de recherche et de développement pour le bien-être et l’autonomisation des femmes et des adolescentes dans la francophonie.

Rappelons-nous que les violences sexuelles à l’égard des femmes dans les conflits est une responsabilité internationale.

Cette pratique abominable pose la question de la prévention de cette violence et de ses origines, mais aussi de sa réparation, de la reconstruction tant médicale que psychologique de ces femmes et de ces jeunes enfants et enfin de l’avenir.

Tiré du 1er Congrès de la Chaire Internationale Mukwege

Dans cette optique et avec l’appui de son parrain, Dr Denis Mukwege, Hygeia participe à offrir un support local, national et international pour le renforcement des ressources existantes et le développement de nouvelles ressources afin de favoriser l’autonomisation des femmes, adolescentes et filles dans la francophonie.

Pour plus d’informations :

Crédits photographiques ©ULiège – JL Wertz

A l’occasion de la cérémonie d’ouverture, Sa Majesté la Reine Mathilde a rencontré le Docteur Mukwege sur le campus du Start-Tilman.

Crédits photographiques ©ULiège – JL Wertz

Ce contenu a été mis à jour le 7 janvier 2020 à 13 h 52 min.

Commentaires

Laisser un commentaire